Les Vignerons de Verneuil vous présentent Les amis du Rosé de Verneuil.

Des vins différents? comment!!

COMMENT FAIT-ON DIFFERENTS VINS AVEC LE MEME RAISIN?? 

à Verneuil, à la cave, il y a du Rosé, et du Rouge. Tout cela est issu du même vignoble, à savoir 1/4 de Pinot et 3/4 de Gamay, sur 5,5ha.

Comment peut-on obtenir deux vins différents?

Ceux qui viennent vendanger le savent, le raisin ramassé, passe de la benne à vendanges dans l'égrappoir qui sépare les grains de raisin de la "raffle" et des éventuelles feuilles, qui écrase les grains et qui, par l'intermédiaire d'une pompe, monte la vendange dans une cuve.

Si c'est du Rosé que l'on veut faire, il faut agir vite. Quelques heures plus tard, quand le liquide a pris la couleur désirée, on procéde à une saignée, c'est à dire que l'on récupére le jus que l'on pompe dans une autre cuve. Le fait de séparer le jus du reste arrète la prise de couleur. Puis, on transfère ce qui reste dans la cuve, c'est à dire la pulpe et la peau du raisin dans le pressoir, à l'aide d'une pompe. Le jus récupéré à la sortie du pressoir est pompé dans la cuve où se trouve notre vin rosé, qui à ce stade n'est que du jus de raisin Rosé. Le savoir faire de nos vignerons et spécialistes feront le reste jusqu'au début de l'année suivante.

Si c'est du Rouge, le procédé est le même, mais là, il faut attendre plusieurs jours, le temps que le jus prenne toute la couleur et le tanin nécéssaires pour faire un bon vin.

Ces deux produits sont ensuite mis en bouteilles courant février de l'année suivante, à l'aide d'une chaine d'embouteillage itinérante,qui se déplace à la cave. Quelques 20 bénévoles  Amis du Rosé sont présents ce jour-là pour assurer ce travail.

En ce qui concerne le "Verneuillais Méthode Traditionnelle", aprés avoir visité la cave "Charlemagne" à Angoulême, nous sommes capables de vous donner un aperçu de cette méthode:

En 1921, Julien Charlemagne, oenologue à Reims, est venu s'installer à Angoulême, et y créer la cave du même nom. Depuis cette date, cette société assure la transformation des vins selon l'autenthique "Méthode Traditionnelle".

La cave se situe derrière la grande caserne de la ville, au 15 impasse du Tropic, et est entièrement creusée dans la roche calcaire.

Le Rosé de Verneuil, en arrivant à la cave est assitôt mis au froid, afin de provoquer un choc thermique pour faire se former un dépot de tartre, et ainsi, pouvoir l'éliminer. Puis au vin, est ajouté une "liqueur", composée de vin, de sucre, et de levures. Ensuite, vient la mise en bouteilles avec un bouchage provisoire à l'aide de capsules inox, et mise au repos pendant 6 mois. La fermentation dure 1 mois à peu prés et a pour conséquence de faire monter la pression dans les bouteilles à quelques 6kg. La température de la cave est quasi constante, entre 14 et 15°, et l'hygrométrie est de 70%.
 Puis vient l'opération dite du "remuage". Avant, cette opération s'effectuait à la main, les bouteilles étaient placées penchées tête en bas, dans des supports en bois, et un opérateur les tournait d'un quart de tour et en même temps les mettait petit à petit à la verticale pour obliger le dépot à occuper le goulot.

Aujourd'hui, ce travail est réalisé par une machine qui traite un millier de bouteilles à la fois.

Au temps du remuage à la main, le "dégorgement" qui est l'action d'éliminer le dépot, se faisait en congelant le goulot, et ainsi, faire sauter le "glaçon" pour se débarrasser des dépots.

Ensuite, il est additionné la "liqueur d'expédition", composée de sucre et d'un secret qui ne nous a pas été dévoilé, où pour faire un "Brut", on rajoute 15g/litre, et pour faire un 1/2 sec, on rajoute 30g/litre.

La même machine, avec deux opérateurs ouvre la bouteille , supprime les dépots présents dans le goulot, ajoute la liqueur d'expédition, bouche la bouteille, pose et fixe le muselet sur le bouchon.

Puis, sur la chaine d'étiquetage, il est procédé à la pose de la coiffe et de l'étiquette, et au final à la mise en cartons.

Il faut une année entre le moment où le vin entre à la cave et où il en sort transformé.

 Les "Amis du Rosé" remercient vivement Mr Benoit Bouchet qui nous a accueilli et fait visiter la cave d'une maniére trés instructive, et à la fois trés captivante, pour des non initiés que nous sommes.

En même temps, il nous a livré quelques réponses aux questions que l'on peut se poser.

Pourquoi y a-t-il une coiffe sur les bouteilles de vin pétillant??

Parce que le niveau du vin n'était pas le même dans toutes les bouteilles.(le volume de dépots éliminés n'était pas le même d'une bouteille à l'autre) 

Pourquoi y a-t-il une capsule sur les bouchons??(qui font le bonheur des collectionneurs)

A cause des rats qui sévissaient dans les caves.

Comme quoi, tout a une raison, rien n'est dû au hasard, mais cela contribue grandement au cachet de ces bouteilles.

 

 


 

SCEA Les Vignerons de Verneuil – 14 route du Vignoble – 87430 Verneuil sur Vienne – Tél : 06.88.23.31.61

Accueil - Un peu d'histoire - Le vignoble - Notre production - Les amis du Rosé de Verneuil - L'actualité - Galerie photos - Contact - Mentions légales - Plan du site

Valid W3C XHTML 1.0